Tournée de ramassage du lait sur les routes de Haute-Tarentaise

Rencontres

Tournée de ramassage du lait sur les routes de Haute-Tarentaise

Rencontres
Malgré cette période de confinement, la filière Beaufort continue de travailler pour vous offrir un bon Fromage Beaufort.

Nous sommes partis ce matin, aux aurores, sur les routes de Haute-Tarentaise pour la tournée de ramassage du lait. C’est Benjamin, laitier du jour et surtout fromager à la Coopérative de Bourg-Saint-Maurice qui a été notre guide. Originaire du Vercors, il a commencé comme apprenti fromager en 2013 pour ensuite signer un contrat a l’année. En plus d’être fromager, il part quelques fois en « mène » du lait, au contact des producteurs. Impliqué dans la filière Beaufort, il est également membre de la cellule communication et porteur de mémoire au sein de la cellule organoleptique dans laquelle il goûte le Beaufort de différents ateliers.

Pour le ramassage du lait, tout est question d’organisation, notamment des plannings et de connaissance du territoire. Actuellement, 4 tournées sont organisées pour récolter le lait de tous les producteurs sociétaires de cette coopérative.

Nous sommes partis dès 6h20 sur la tournée de Bellentre et les Chapelles qui compte 9 exploitations. Il faut bien connaître le secteur et les habitudes de chacun pour récolter le lait. Certains laissent leurs bidons au bord des routes et sont rentrés déjeuner, d'autres attendent le passage du laitier. Le lait refroidi de la veille et le lait chaud du matin est ramassé dans les bidons, les boules ou les tanks à lait.

En rentrant à la coopérative à la fin de cette première tournée pour le « dépotage », nous croisons un troupeau changeant d’emplacement. Nous les retrouverons à la fin de notre deuxième tournée. Car premier arrivé, premier reparti, une tournée ne suffit pas, la citerne vidée dans les cuves, nous repartons pour la deuxième tournée, celle de Vulmix et ces 5 exploitations.

Benjamin reviendra cet après-midi pour sa deuxième mission du jour, le retournement des meules de Beaufort fabriqués le matin. Dès dimanche, il viendra fabriquer du bon Fromage Beaufort dans l’atelier de fabrication de la Coopérative Laitière de Haute Tarentaise.

La filière Beaufort, ce sont 1000 hommes et femmes, passionnés par leur métier. Soutenez-les en achetant localement. Tous les magasins des coopératives sont ouverts et ils font aussi de la vente en ligne.