Instants Beaufort à l'alpage Les Chavonnes

Instants Beaufort
C’est au chalet Bel Air à 2135m d’altitude que nous nous retrouvons pour les Instants Beaufort 2020. Situé au pied du Roc du Vent, en dessous du Cormet de Roselend Yvon et Nathalie nous accueillent.

C’est au chalet Bel Air à 2135m d’altitude que nous nous retrouvons pour les Instants Beaufort 2020. Situé au pied du Roc du Vent, en dessous du Cormet de Roselend Yvon et Nathalie nous accueillent.

Ici, le Beaufort, c’est une histoire de famille. Avec leurs trois enfants, ils montent dans leur chalet faire pâturer leur troupeau de 42 tarines de juin à septembre. Yvon est arrivé sur l’alpage en 1989 avec sa maman. Arrivée à l’âge de la retraite sa mère laisse sa place à Nathalie. D’abord locataire de l’alpage, Yvon devient propriétaire en 2009 et reconstruit le chalet en 2013.

Durant l’été, sa femme fait les allers-retours entre la plaine et le chalet pour faire les foins et Yvon reste constamment à l’alpage pour faire la traite. Celle-ci s’effectue deux fois par jour. Le lait est récolté par le laitier et descendu à la coopérative laitière de Beaufort.

C’est cet historique que nous conte Yvon aujourd’hui. Malgré une météo maussade, le public arrive, échange avec le producteur et déguste notre fromage ainsi que les fameux vin et jus de la cave de Cruet.

Yvon explique également les évolutions autour du barrage de Roselend et l’agriculture de montagne.

Divisé en deux groupes, le public effectue une visite autour de la machine à traire située à proximité du chalet et un quiz sur la faune environnante. Grâce à l’intervention d’un accompagnateur en moyenne montagne, Cyriel, originaire du Beaufortain, le public se prend au jeu de deviner et reconnaitre les traces d’animaux sauvages de nos montagnes.

Le public nous quitte plus tôt que prévu à cause d’un froid saisissant mais ressort enrichie de cette rencontre en alpage au cœur de la filière Beaufort.