Instant Beaufort à l'alpage Besöen d'en Haut

Instants Beaufort

Instant Beaufort à l'alpage Besöen d'en Haut

Instants Beaufort
Le GAEC des Sabotdance nous accueille sur l’alpage Besöen d’En Haut, à la frontière entre les départements de la Savoie et la Haute-Savoie. Le col du Joly fait la jonction entre les deux départements.

Les producteurs, situés sur ce col, peuvent avoir une dérogation et livrer leur lait l’été pour l’AOP Beaufort, et l’hiver pour l’AOP Reblochon. C’est le cas de Bérangère et ces deux associés. Leur exploitation, basée aux Contamines Montjoie, respecte les deux cahiers des charges suivant la saison estivale ou hivernale.

Le GAEC des Sabotdance compte 45 vaches laitières. L’été, leur troupeau est mené en alpage pour manger l’herbe fleurie et entretenir nos montagnes. C’est une aubaine pour notre fromage Beaufort d’été mais aussi pour nos skieurs l’hiver. L’entretien de l’alpage permet de diminuer le risque d’avalanche : la neige s’accroche mieux sur l’herbe rase que sur l’herbe haute.

Nous rencontrons également la famille et les salariés qui accompagnent Bérangère dans ses tâches quotidiennes. Stagiaires, employé, bergers… Tous sont là pour s’occuper du troupeau.

Le papa de Bérangère, accompagnateur en montagne, est venu nous présenter son métier en compagnie de ses deux mulets. Il nous explique comment était redescendu, en vallée, les meules de Beaufort, produites l’été, avant l’arrivée des véhicules ! C’est de là que vient la forme du Beaufort, une meule au talon concave est plus facile à accrocher qu’une meule au talon rond !

Pour enrichir cette journée, le Syndicat de Défense du Beaufort est venu accompagné de Pierre-Alexandre, responsable de site de l’usine Savoie Lactée, basée à Albertville. Cette usine valorise le petit lait de toutes les coopératives de la zone Beaufort en poudre de lactosérum, beurre et ricotte. Elle produit également de l’énergie grâce à une station de méthanisation. L’usine est donc autonome en électricité grâce à la présence du méthaniseur. Les eaux usées de l’usine partent ensuite dans une station d’épuration avant d’être rejetée dans l’Isère. Ce site innovant permet à notre filière de rester indépendante.

Après toutes ses explications, rien de tel qu’une dégustation avec une barre Beaufort et un verre de vin ou de jus de la cave de Cruet. En prime une vue panoramique sur le majestueux Mont Blanc.