Au sein de la filière, on garde le rythme !

Au sein de la filière, on garde le rythme !

C’est le printemps, on a changé d’heure, et pour les producteurs de Beaufort c’est le signal de la sortie de l’hiver.

Nos tarines et abondances sont pour quelques temps encore dans les étables et leur quotidien reste le même : traites matin et soir suivies d’un bon repas au foin des alpages.
Pour les producteurs, c’est le temps de l’épandage et du hersage pour entretenir les champs et favoriser la pousse de l’herbe. Ainsi, courant avril, nos vaches retrouveront une bonne herbe bien fraîche et bien verte.

La preuve en image que ça sent bon le printemps : il y a quelques jours Jean Pierre Perret, producteur à Feissons sur Isère, a sorti ses génisses et ses vaches taries à côté de l’étable. Les vaches laitières, elles, restent encore un peu au chaud.