Brèves

Emmontagnée du Groupement Pastoral de Plan Pichu

Samedi dernier à Granier en Tarentaise, le Groupement Pastoral de Plan Pichu effectuait son emmontagnée dans les Alpages. Une dizaine de producteurs de la vallée réunissent leurs vaches dans ce groupement. Au final ce sont environ 400 Tarines et Abondances réparties en trois troupeaux qui pâtureront les Alpages de Granier et Valezan. Pour s’occuper de ces trois troupeaux ce sont 7 bergers et deux fromagers qui sont employés pour les 100 jours d’Alpage.

Sacrée journée pour les vaches du groupement puisque le départ samedi matin se situait à environ 1400 mètres d’altitude au-dessus du village de Granier. Avec un passage pour l’un des troupeaux au Col du Cormet d’Arêches à 2100 mètres d’altitude, suivi d’une redescente en direction du Lac de Saint Guérin. Progressivement au cours de l’été les vaches monteront jusqu’à 2600 mètres d’altitude.

Un peu de repos cependant pour ces dames et pour les accompagnants (bergers, propriétaires et villageois venus participer à l’emmontagnée) à Laval ou l’aubergiste de Granier attendait gentiment avec les croissants et le café.

Arrivées sur place, les vaches prennent leurs quartiers d’été et retrouvent la bonne herbe fraiche des montagnes. Pas de répit en revanche pour Delphine, Thibault, Quentin et les autres bergers puisqu’il faut tout mettre en place avant la traite qui débute en milieu d’après-midi.

Le lait sera encore livré à la Coopérative d’Aime pendant quelques jours le temps que toutes les emmontagnées de la vallée se fassent. Après cela, tout le matériel de la Coopérative sera monté dans les chalets de Plan Pichu ou deux fromagers, Adrien et Philipe, se relaieront pour fabriquer du Beaufort d’été, matin et soir après chacune des traites. Durant la pointe de production ce seront 16 Beaufort qui seront fabriqué par jour.